La 4e édition de la FILHA : 40 auteurs, 16 maisons d’édition, 60 % de rabais

banner_ani
Le Directeur du livre, Wilson Paulémond, le DG de la DNL, Frantz Carly et l’invité d’honneur, Gary Victor, à la DNL pour le lancement officiel de la FILHA

La 4e édition de la Foire internationale du livre d’Haïti (FILHA), qui se tiendra au Palais municipal de Delmas les 9, 10, et 11 décembre 2016, a été officiellement lancée le jeudi 1er décembre 2016. En présence notamment de l’invité d’honneur Gary Victor, le directeur général de la Direction nationale du livre, Frantz Carly Jean Michel, et celui du livre, Wilson Paulémond, ont dévoilé, lors du point de presse donné au local de l’institution, l’ensemble d’activités qui constituera cette foire.

« Je suis vraiment heureux de lancer officiellement la 4e édition de la FILHA », a déclaré, fier, le directeur général de la DNL, Frantz Carly. Sous le thème « Je lis, je grandis », la foire accueillera cette année 20 maisons d’édition et plus de 1 200 titres disponibles au public qui fera le déplacement. 40 auteurs haïtiens qui auront publié au cours de cette année seront en signature. 6 pays : le Congo, la France, la Guadeloupe, le Canada, les États-Unis et Cuba prendront part à cette belle fête du livre. Philippe Rey, l’éditeur du romancier à succès Gary Victor, sera aussi au palais municipal. Il animera des ateliers sur le métier d’édition.

Plus loin, le DG de la DNL a annoncé que 60 % de rabais seront accordés sur tous les livres en signature. Et plus de 4 000 coupons d’un rabais de 100 gourdes seront distribués aux élèves et aux étudiants qui prendront part à cette foire. Des bus seront à la disposition des écoliers de plus de 120 écoles. Ce qui permettra aux élèves de participer à cette belle fête littéraire.

Gary Victor, l’auteur de Sonson Pipirit, s’est dit fier de participer cette année comme invité d’honneur de la FILHA. Pour M. Victor, cette foire est une occasion unique pour faire provision de livres et pour rencontrer également les auteurs.

« Je salue l’initiative de la DNL qui a consenti beaucoup d’efforts pour favoriser la lecture dans le pays et surtout dans le milieu scolaire.» Faisant éloge de la lecture qui ennoblit l’esprit, l’auteur de Je sais quand Dieu viendra se promener dans mon jardin a précisé que la lecture permet de se comparer avec les autres, de savoir où l’on est et de fuir cet espace d’enfermement dans lequel nous sommes.

Pour le directeur du livre à la DNL, Wilson Paulémond, le développement intégral de l’homme passe par la lecture. « Le livre est très important dans la formation de l’être. Il faut multiplier les activités du livre dans le pays comme cela se fait ailleurs.

J’invite tous les élèves et tous les étudiants à manifester leur présence à la foire », a-t-il affirmé. Des ateliers, des conférences, du théâtre sont prévus dans le cadre de cette activité. Un cocktail sera offert en l’honneur des invités au Ritz le jeudi 8 décembre 2016, à 7 heures PM, en prélude à cet événement.


Par : Schultz Laurent Junior (Le National)