Pierre Clitandre et Patrice Dumont signeront à la FILHA

banner_ani
L’écrivain Pierre Clitandre

Dans le cadre de la 4e édition de la Foire Internationale du Livre qui se tiendra au palais municipal les 9,10 et 11 décembre 2016, une quarantaine d’écrivains seront en signature. Aux côtés de l’invité d’honneur Gary Victor, d’autres écrivains de renom signeront également leurs oeuvres. Patrice Dumont et Pierre Clitandre seront de la partie. Ils signeront pour leurs lecteurs : « Messi et le choc culturel entre le Barça et l’Argentine » et « Simbi Androgène ».

Le chroniqueur sportif Patrice Dumont et le journaliste romancier Pierre Clitandre participeront cette année à la 4e édition de la Foire internationale du Livre d’Haïti. Durant tout le weekend de la foire, Patrice Dumont va dédicacer, pour ses lecteurs, son ouvrage de 172 pages paru en 2016 chez C3 Édition. Il a consacré ce texte à Leonel Messi, le prodige argentin qui a déjà reçu durant sa carrière cinq ballons d’or. « Messi et le choc culturel entre le Barça et l’Argentine » est le titre de cet ouvrage dans lequel Patrice Dumont professeur de Sciences sociales et chroniqueur sportif, a analysé la culture footballistique du joueur argentin né à Rosario, une ville d’Argentine. Il a abordé les qualités consubstantielles de ce joueur exceptionnel : psychologiques, techniques, physiques et tactiques du joueur et sa capacité de s’adapter aux différents milieux où il est appelé à évoluer. Aficionados du ballon rond, Patrice Dumont, dans un entretien accordé à une station de radio de la capitale a souligné que la performance de Messi en équipe d’Argentine ne ressemble pas à ce qu’il a réalisé dans son club. Il faut corriger le tir pour qu’à la fin de sa carrière, il n’ait aucun regret dans le livre de sa légende.

Pierre Clitandre et son dernier roman Simbi Androgène

Journaliste et écrivain, Pierre Clitandre a collaboré aux journaux haïtiens Le Nouvelliste, Le Matin et le Petit Samedi soir. Chroniqueur à radio Haïti, il occupe actuellement le poste de conseiller à la rédaction au journal Le National depuis mai 2015. Il est l’auteur notamment de La Cathédrale du mois d’août. Dans ce récit, l’auteur évoque l’errance des provinces vers la capitale et les métamorphoses de la ville et de l’individu. Son roman Vin de soleil est plus féminin, ferme, et plus sobre. Son dernier texte Simbi Androgène paru chez l’Imprimeur SA est une fresque intérieure et réelle dans la culture haïtienne avec un clin d’œil du côté du peuple taïno. Le romancier en a profité pour jeter un regard sur notre troublante conjoncture.

Simbi Androgène, le protagoniste est atypique. Il ne répond pas aux canons traditionnels de beauté occidentale et ses qualités viennent de son corps qui brille quand il apparait au miroir des coiffeuses de plusieurs épouses du bourg. Il étonne par une caractéristique physique particulière. Il a le « zizi bleu » comme de l’indigo. Mais il est aussi résistant. Il est le gardien de l’eau, une des grandes richesses du territoire national. C’est aussi un amoureux triste qui a fini par envoûter une demoiselle du bourg considéré comme une pieuse. Il connait l’eau, sa force et ses vertus. Il est aussi androgyne, a tenu à expliquer Pierre Clitandre dans un entretien. Tous les romans de Pierre Clitandre seront disponibles à la foire.


Par Schultz Laurent Junior (Le National)